Bleam Mag

2

Digitalisation du point de vente : quel avenir pour le tag ?

Ubleam 06/03/2013

digitaliser le point de vente avec le bleam

Le marketing mobile, à savoir les actions marketing à destination du consommateur, à travers le téléphone mobile et de façon ciblée, multiplient les possibilités. De nombreux usages restent encore à déterminer pour proposer une expérience client unique, que ce soit une expérience d’achat ou de visite. Les intervenants du Retail’s Big Show sont tous unanimes : la considération du consommateur est primordiale pour créer de l’engagement en magasin.

Le tag constitue le pont entre le offline et le online. Il permet de rendre interactif tout support physique et donne rapidement accès, via un smartphone, à un contenu numérique adapté. Ce lien entre le offline et le online est une aubaine pour les points de vente puisqu’il offre l’opportunité d’améliorer et d’enrichir l’expérience client. La nouvelle génération de qrcode, appelée “bleam” et dédiée au langage visuel, favorise la relation client (CRM) à travers le payement mobile (m-commerce), le coupon mobile, l’information produit, le packaging et la visite augmenté, le print interactif, le ticketing, la gamification …

La réalité d’un marché à conquérir

En Europe, les utilisateurs de QRcodes ont doublé en un an (étude comScore, Inc., septembre 2012). Ce chiffre représente 17,4 millions d’utilisateurs, soit 14% de l’audience smartphone. Malgré cette augmentation, les utilisateurs du QRcode  sont essentiellement technophiles. Le bleam, facile d’utilisation et signifiant, s’adresse également au 86% d’utilisateurs restants. Une technologie est d’autant plus utile et performante lorsqu’elle se place du côté des utilisateurs. Le bleam répond aux problématiques de sens et d’image auxquelles se heurtent les tags 2D.

Etude qrcode taux de scansSens, image de marque et transformation

Dans l’esprit de la plupart des gens un code barre est destiné à l’hôtesse de caisse ou à la logistique. Les tags 1D et 2D “parlent” aux personnes ayant une sensibilité aux technologies. Le bleam s’adresse au grand public : il apporte la compréhension de l’utilisation et l’invitation au scan. Il informe sur le contenu mobile qui se trouve derrière le tag. L’utilisateur sait qu’il va pouvoir payer, jouer, partager, recevoir de l’information, répondre à un questionnaire de satisfaction, localiser un point de vente… L’objectif est d’ouvrir le geste du scan vers de nouvelles expériences afin qu’il rentre dans les habitudes de consommation.

PPT_page2(1)

L’importance de la première campagne

Lors de campagnes de tags, l’expérience du scan est souvent déceptive car la mobilité n’est pas respectée, le contenu n’est pas pertinent ou le tag ne marche pas. Si le tag ne répond pas aux attentes, l’utilisateur ne scannera pas une deuxième fois. La stratégie adoptée en amont est essentielle. Le qrcode est souvent utilisé comme un gadget technologique au lieu d’être pensé et intégré dans la stratégie marketing globale. Avant de se lancer dans une campagne de tags, plusieurs éléments sont à déterminer :

  • Quel est mon objectif ? (récolter une base de données prospects, mesurer la satisfaction de mes clients, augmenter le panier moyen, générer du trafic en point de vente …)
  • Quelle est ma cible et quelles sont ses attentes ?
  • La connectivité est-elle suffisante pour mon action ?
  • Le contenu est-il adapté au mobile (responsive design – mobilité) ?
  • Les tags sont-ils visibles ? Scannent-ils bien ? La démarche à suivre pour scanner est-elle claire ? (hôtesses, cartouches explicatifs…)
  • La promesse faite aux mobinautes est-elle tenue ?
  • La personnalisation de mon tag donne t-elle du sens sur le service associé ou/et reflète t-elle mon image de marque et invite t-elle à scanner ?

L’article du blog Digital Inside décrit bien les étapes à suivre pour l’efficacité d’une campagne de tags.

L’atout du bleam  vis-à-vis de ces questions se situe à deux niveaux :

  1. La performance de lecture de scan est meilleur (de plus loin, avec un tag plus petit, en mouvement, en distorsion, de biais, dans la pénombre…) et le bleam est adaptable sur tous les supports, mêmes souples (T-shirt, Mobile to Mobile, supports de communication, TV, PLV, goodies, billets, 4×3, stickers, projections murales…).
  2. La personnalisation très poussée permet la compréhension du contenu associé et de l’auteur du contenu (branding).

Le bleam c’est aussi un écosystème complet de qualité avec notamment le Bleam Manager (tester gratuitement). La plateforme fluide et intuitive de création et de personnalisation des bleams permet également de suivre ses statistiques en temps réel. Mesurer les retombées est primordial afin de cibler un maximum les personnes et les lieux adaptés pour chaque stratégie.

Penser et intégrer cette technologie dans une stratégie marketing mobile suscite l’interactivité en point de vente jusqu’à l’attachement émotionnel à la marque. La personnalisation du service et la qualité des stratégies et des contenus sont l’avenir du tag.

bandeau_keynote

Comments (2)

  1. Article très intéressant sur cette nouvelle forme de tag qu’est le bleam! Le format donne nettement plus de marges de manœuvre aux enseignes en termes de design, ce qui devrait accélérer la démocratisation du tag. Cependant le support ne fait pas tout. Comme abordé dans l’article, il est primordial de réfléchir à l’intégration du bleam dans sa stratégie marketing. Dans l’industrie du retail, cette innovation représente un « pont » non négligeable entre les différents canaux de distribution et sert une stratégie de distribution dite « cross-canal ». Gageons que les enseignes sauront en exploiter le potentiel !

    Claude Nahon,
    Mood Media Corporation, Président Europe

    Reply
  2. Pingback: Digitalisation du point de vente : quel avenir ...

Laisser un commentaire

*

Login to your account

Can't remember your Password ?

Register for this site!